Pourquoi la vie est-elle difficile ?

Trouvez-vous que la vie est de plus en plus difficile qu'avant ? 

C’est ce que pensent la majorité des gens. L’argent n’a plus la même valeur que dans le passé, et les ménagères s’aperçoivent que pratiquement tout ce qui est vendu dans le commerce coûte plus cher. La cause profonde du problème est l’inflation, c’est-à-dire l’augmentation continuelle des prix. C’est un phénomène qui existe depuis plusieurs dizaines d’années. Cependant, le taux d’inflation dans le monde est plus grand que jamais. 

Il faut donc de plus en plus d’argent pour acheter les mêmes choses. Mais l’année dernière, phénomène encore plus inquiétant, les prix ont augmenté plus vite que les salaires. Pour certaines catégories de personnes, les salaires n’ont augmenté que très peu, voire pas du tout. Autrement dit, à la fin de l’année, tout le monde était un peu plus pauvre qu’au début. Mais la situation est encore plus grave pour certaines personnes.

Pourquoi cette augmentation des prix ?

Quels facteurs ont provoqué à notre époque cette montée des prix phénoménale ? Il faut citer, entre autres, la pénurie des denrées alimentaires et de certaines matières premières. Il y a aussi " l’explosion démographique " qui a accru la consommation de ces denrées. À cela il faut encore ajouter la forte hausse du prix du pétrole durant les deux dernières années. Cependant, il y a une cause encore plus fondamentale à l’inflation enregistrée depuis des dizaines d’années : trop de nations et trop de gens vivent au-dessus de leurs moyens. 

C’est surtout le cas dans les pays très industrialisés. Depuis de nombreuses années, la plupart des gouvernements, des sociétés commerciales et des individus dépensent plus d’argent qu’ils n’en gagnent. Ils sont donc de plus en plus endettés. Ces dernières années, leur dette a augmenté encore plus vite. Elle est actuellement à son niveau le plus élevé. À cause du crédit et de telles dépenses d’argent, on a enregistré une demande de denrées et des services beaucoup plus grande que la normale. 

Comme la quantité d’argent disponible augmente plus rapidement que celle des denrées et des services, les prix montent, et les travailleurs réclament des salaires plus élevés pour faire face à l’augmentation des prix. C’est ainsi que se développe un cercle vicieux et une psychologie inflationniste auxquels il est difficile de mettre un terme sans prendre des mesures draconiennes.


Qu’y a-​t-​il derrière l’inflation ?

Qu’y a-​t-​il derrière cette augmentation phénoménale du crédit et des dépenses ? Bien souvent l’égoïsme de ceux qui ne se satisfont pas de vivre selon leurs moyens, le désir d’avoir plus que ce dont on a vraiment besoin ou que ce qu’on peut s’offrir. Ainsi, quand une personne (ou une nation) ne peut pas se permettre d’acheter les choses qu’elle désire, elle s’endette bien souvent. Mais il arrive toujours un moment où il faut faire ses comptes. 

On doit payer ses dettes, ou alors c’est la  faillite. C’est ce qui se produit de plus en plus souvent aujourd’hui, non seulement pour des individus, mais pour des sociétés commerciales et des banques. En réalité même des nations sont au bord de la faillite. À cause de dettes de plus en plus élevées, beaucoup de gens connaissent la détresse, les nuits d’insomnie et les querelles entre époux. Certains ont deux emplois, et de nombreux foyers sont brisés. On ne peut éluder cette vérité exprimée  que " l’amour de l’argent est la racine de toutes sortes de choses mauvaises et qu’à cause de lui beaucoup de gens se sont eux-​mêmes transpercés partout de beaucoup de douleurs ".

L’inflation a donc de multiples causes, mais elle est essentiellement due au fait que les hommes ou les nations vivent au-dessus de leurs moyens. Après tout, qu’est-​ce que l’inflation ? demandait-​il. C’est un terme utilisé par les économistes pour désigner la surconsommation, c’est-à-dire le fait de vivre au-dessus de ses moyens, de prendre dans la bourse plus d’argent qu’on en met. Le fait est que nous en sommes tous venus à considérer comme normale une notion tout à fait chimérique et irréaliste du niveau de vie auquel nous avons droit.


Que pouvez-​vous faire ?

Vous ne pouvez pas faire grand-chose pour stopper l’inflation mondiale. En effet, vous êtes dans l’impossibilité de contrôler les pénuries ou l’augmentation des prix par les producteurs. Toutefois, vous pouvez faire certaines choses pour aider votre famille à résoudre ce problème. Non seulement la Bible nous offre depuis très longtemps les moyens de le faire, mais elle nous donne des raisons d’agir ainsi.

Pour vivre malgré l’inflation, nous devons avoir un point de vue réaliste sur ce que nous pouvons faire avec l’argent que nous gagnons. Pensons surtout aux choses indispensables plutôt qu’à celles que nous aimerions posséder, mais que nous ne pouvons nous offrir. En période difficile, il est nécessaire de prendre des mesures peu agréables. Or, nous vivons une époque difficile. C’est donc le moment de faire le point sur vos ressources. 

Asseyez-​vous avec les membres de votre famille, puis inscrivez d’un côté vos revenus et de l’autre vos dépenses, et ensuite voyez ensemble comment vous pouvez réduire celles-ci. De nombreuses personnes peuvent tout de suite décider de ne pas augmenter leur dette, à moins d’un accident. Celui qui ne cesse de contracter des dettes se met financièrement dans le pétrin. Si celui qui emprunte ne peut payer ses traites à la suite d’un ennui, ses créanciers lui reprendront les marchandises qu’il leur avait achetées. Il perdra donc tout l’argent déjà versé.

Le conseil  : Ne sois pas parmi ceux qui se portent garants pour des prêts. Si tu n’as pas de quoi payer, pourquoi prendrait-​il ton lit de dessous toi ? Bien que ce texte concerne surtout la personne qui contresignerait un emprunt, on peut néanmoins en appliquer le principe à celui qui achète à crédit alors qu’il est incapable de payer les traites.

Cependant, même si quelqu’un est en mesure de payer régulièrement ses traites, le taux d’intérêt est généralement si élevé aujourd’hui qu’en fin de compte il aura payé l’objet beaucoup plus cher que son prix. Cela revient à jeter de l’argent. Il est vrai que si vous n’empruntez pas vous devrez peut-être vous passer de belles choses que vous aimeriez posséder. Mais cela n’est-​il pas préférable, plutôt que de vous charger de fardeaux qui peuvent facilement provoquer de grandes difficultés ?

Étant donné les prix très élevés et la situation économique instable, il est tout à fait raisonnable de refréner nos désirs et d’éviter le piège du matérialisme. Mieux vaut un morceau de pain sec et la tranquillité avec, qu’une maison pleine de sacrifices de querelle. Quelles autres décisions à court terme peut-​on prendre pour atténuer les pressions de la vie chère ? Pourquoi ne pas examiner certains domaines dans lesquels vous pourriez faire des économies tout en vous faisant du bien ?


Supprimons les choses inutiles

Les divertissements sont un domaine dans lequel on peut économiser beaucoup d’argent. À notre époque, certaines personnes s’imaginent qu’elles ne peuvent se divertir si elles ne dépensent pas de l’argent pour aller au cinéma, au théâtre, à une manifestation sportive ou au restaurant. Pourtant, " dans le temps ", la majorité des familles ne disposaient pas d’argent pour cela et la plupart de ces divertissements n’étaient pas accessibles aux gens en général. Actuellement, ces formes de divertissement sont très coûteuses, même pour celui qui ne se les offre pas régulièrement. 

On peut économiser des centaines de francs français en se divertissant autrement, en famille ou entre amis. Certaines promenades ou la visite de lieux intéressants sont agréables et relativement bon marché. Nous pouvons rompre avec les soucis de la vie en jouant avec nos enfants ou avec d’autres adultes. Il est également agréable de se réunir entre amis sans dépenser beaucoup d’argent pour boire et manger. 

Ainsi ; quand des familles s’efforcent de trouver le moyen de se détendre joyeusement sans dépenser beaucoup d’argent, elles sont souvent très surprises des résultats. Il est une forme de détente oubliée par la plupart des gens, mais que de plus en plus de familles apprécient de nouveau : la lecture en groupe de livres ou de revues de bon goût. 

Elle est faite à tour de rôle, après quoi chacun peut donner un commentaire. Cela est stimulant et instructif. Il est encore possible de faire de grandes économies en rejetant les mauvaises habitudes. Par exemple, beaucoup de gens dépensent des sommes importantes pour fumer. Le tabac coûte cher et est nuisible. N’est-​il pas raisonnable de renoncer à une habitude aussi néfaste ? L’abus de boissons alcooliques est une autre habitude à la fois coûteuse et nuisible à la santé.

Aujourd’hui, l’alcool coûte très cher. Celui qui en réduit sa consommation économise son argent, mais aussi ses forces. Ce conseil a été récemment repris par un journal écrit pour des mineurs des États-Unis ; il donnait ces suggestions pour faire des économies : " Si vous aimez boire et que vous buviez souvent, buvez moins. Si vous fumez, c’est le bon moment pour cesser." Beaucoup de gens se sont mis à jouer, alors qu’ils ne le faisaient jamais auparavant. 

Ils espèrent gagner facilement de l’argent. Autres jouent pour se soustraire à leurs ennuis. Un journaliste japonais écrivit : " Je vois aujourd’hui des gens parier pour oublier leurs ennuis. À cause inflation, ils n’ont aucun espoir d’acheter une maison. Ils ne peuvent faire aucun projet d’avenir. Aussi vivent-​ils pour le jour même." Pourtant, la grande majorité des joueurs doivent perdre. C’est prévu dans le jeu, car la maison doit toujours faire un bénéfice.

Le jeu est-​il vraiment un moyen de se soustraire aux ennuis ? Bien au contraire, il en provoque généralement de plus nombreux. Évidemment, on pourrait encore dire beaucoup de choses sur la façon d’économiser de l’argent. Par exemple, il est possible d’acheter des produits alimentaires moins chers et de s’efforcer de les préparer d’une manière plus appétissante.

Certains entretiennent un jardin là où le terrain est disponible. Une ménagère fera encore des économies en apprenant à coudre et en ne se souciant pas outre mesure d’être toujours à la dernière mode. En s’inquiétant moins des modes éphémères, les hommes comme les femmes pourront généralement porter plus longtemps leurs vêtements.


Ce que nous réserve l’avenir

L’inflation sera-​t-​elle stoppée un jour ? Les problèmes économiques du monde seront-​ils enfin résolus ? Il est vrai que grâce à de vigoureux efforts les dirigeants du monde peuvent faire certains progrès. Il semble que ce pays et le reste du monde industrialisé est en train de chanceler au bord de la faillite et de la dépression.

0 Commentaires