C'est aujourdhui ou j'ai commencer à faire mes comptes

La base de la finance personnelle, sa clé de voûte, c’est de faire ses comptes. Il est impératif pour régler ses problèmes d’argent et pour pouvoir plus tard investir, de comprendre quel est notre rapport à l’argent et comment le dépense t’on. Mais il est également indispensable de savoir pourquoi on le fait ! Voulez vous acheter une maison, payer des études à vos enfants, ou faire d'autres affaires? Trouver votre but et gérer vos finances aura un sens.

Comprendre où va votre argent.

Pour vous en sortir il faut savoir comment vous dépensez vos revenus. Il faut savoir quelles sont vos dépenses fixes ( loyer ou prêt immobilier, impôts, eau, électricité, téléphone, transport, nourriture ) et vos dépenses variables ( vêtements, sorties,...) Retrouvez tous les mouvements sur votre compte bancaire et notez les :  prélèvements, retrait, chèque. 

C’est un peu long mais c’est la première étape pour reprendre le contrôle sur votre argent, cela vous permettra d’avoir l’esprit tranquille. Vous l’avez durement gagné et vous vous devez de savoir comment vous le dépensez. Il faut également regarder quelles sont vos sources de revenus :  salaire, primes,... Si vous vous appliquez, vous ne ferez qu’une fois ce travail. Les prochains mois il suffira de changer les montants dans votre tableau ou application de compte.

Faire face à votre réalité financière

Voilà vous savez maintenant exactement, dans les moindres centimes, où va votre argent. Y à t’il des postes de dépense qui vous semblent trop importants ?Comparez vos dépenses avec vos revenus. Vous reste t’il de l’argent ? Oui ? Bravo !!  Vous êtes sur la bonne voie pour atteindre votre Liberté Financière. Vous dépensez plus que vous ne gagnez ? Il va falloir revoir tout ça car vous êtes entré dans un cercle vicieux où le surendettement est la sortie.

Avis d'un parent: Simplement en faisant mes comptes j’ai pu comprendre que je payait bien trop cher mes abonnements télévision, que je sortais trop et que je n’avais pas les moyens de fumer. Bref je vivais au dessus de mes moyens ! Il y a des dépenses qui me semblaient obligatoires comme payer ma tournée au bar, acheter des cadeau de noël, s’acheter quelque objets plaisirs car je travaillais et c’était ma récompense. 

Et puis en observant mes dépenses à la loupe, je me suis rendu compte que j’étais un bon petit consommateur et que je m’étais plié à la pression sociale, une façon de vivre et de faire comme tout le monde. Le problème était là, si je faisais comme tout le monde, je vivrais la vie moyenne de la plupart des gens, cette course sans fin au toujours plus grand, au toujours mieux, bref je n’aurait qu’un but dans la vie : gagner plus pour dépenser plus.  

Un Amstel dans une roue, une course sans ligne d’arrivée. Cette réalité n’est pas toujours facile à accepter mais j’ai pu me rendre compte que tout ce que gagnais n’étais pas pour moi mais simplement pour payer les autres….